Un an pour les « bus Macron » !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La loi Macron a aujourd’hui un an. Parmi les mesures les plus spectaculaires : la libéralisation du transport des personnes en autocar. Ce sont en effet près de quatre millions de personnes qui ont profité de cette nouvelle manière de voyager. Pourtant, des zones d’ombre subsistent : la concentration de l’offre autour de trois groupes de services permettra-t-elle le maintien des prix éminemment concurrentiels qui ont fait le succès de la formule ? Qui peut prendre la responsabilité d’aires de départ improvisées qui, à l’image de celle de la Porte Maillot à Paris, n’offrent aucun confort le plus rudimentaire aux voyageurs (zones abritées, toilettes…) ? Quid du bilan carbone de cet engouement populaire ? Enfin, quelles perspectives de développement compte tenu du désengagement progressif de la SNCF sur ses lignes déficitaires ? A suivre dans le N°3 d’Ecopolis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *