Notre-Dame-des-Landes, aéroport « vert » ?

fresque_humaine_contre_l_aeroport_juin-2006Le groupe Vinci a bien compris le message et insiste sur « l’intégration paysagère » du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Une vidéo en images de synthèse publiée en attente sur le site http://www.nantes.futuraeroport.fr/ laisse entrevoir des structures aux toits végétalisés et de nombreux arbres et arbustes donnant à l’ensemble un cachet résolument bucolique.

La construction de plain pied de l’aérogare basse consommation (norme BBC) permettra de réduire le nombre d’équipements fortement consommateurs d’énergie comme les escaliers mécaniques, les ascenseurs, les tapis à bagages…  Enfin, une centrale photovoltaïque produira de l’électricité destinée à alimenter l’ensemble du complexe.

Le premier aéroport à  Haute Qualité environnementale (HQE) en France devra en outre faire face à un grand nombre de contraintes visant à compenser certaines des lourdes atteintes à l’environnement qu’implique cette implantation encore contestée.

Il est vrai que communiquer sur les qualités de la mise en œuvre du projet permet d’oublier un temps le débat sur son opportunité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *